EN
2020
2021
Nouvelle saison
Calendrier

Emőke Baráth soprano
Anthea Pichanick contralto
Philippe Jaroussky contre-ténor
Emiliano Gonzalez Toro ténor et direction

Ensemble I Gemelli

CONCERT ANNULE

Philippe Jaroussky,Emoke Barath
Philippe Jaroussky © Simon-Fowler / Emoke Barath © Zsoffi Raffai
Anthea Pichanik, Emiliano Gonzales Toro
Anthea Pichanik © Julie-Cherki / Emiliano Gonzales Toro - DR

Programme

DOLCE TORMENTO
Cavalli Eliogabalo ouverture
« Delizie contente » air extrait de Il Giasone
Sances Occhi, sfere vivaci
Cavalli duo Satirino-Linfea et « Restino imbalsamate », extraits de La Calisto
Monteverdi Ouverture et « Dormo ancora », air extrait du Retour d’Ulysse en sa patrie
Ferrari Amanti, io vi so dire
Caccini Dalla porte d’Oriente
Monteverdi Si dolce e’l tormento
Ouverture et duo Luciano-Nerone, extraits du Couronnement de Poppée
Frescobaldi Se l’aura spira
Rossi Disperate speranze, pièce instrumentale
Caccini « Funeste piagge » air extrait de L’Euridice
Sances Lagrimosa beltà
Cavalli « Io resto solo ? misero, cosi va », air extrait de Eliogabalo
Monteverdi « Pur ti miro », air extrait du Couronnement de Poppée
Damigella tutta bella

Honneur aux dames du quatuor avec Emőke Baráth, tendre Amour aux côtés de Philippe Jaroussky et Patricia Petibon dans le récent Orphée et Eurydice de Gluck. Bardée de prix de concours et de récompenses diverses, la jeune contralto française Anthea Pichanick à la virtuosité diabolique  connaît déjà son Haendel et son Vivaldi sur le bout des notes. Le ténor Emiliano Gonzalez Toro s’est très intelligemment taillé depuis une petite dizaine d’années une place de premier plan dans le répertoire baroque, en particulier auprès de Christophe Rousset. Enfin, le contre-ténor Philippe Jaroussky, un timbre de rêve et une personnalité curieuse et généreuse, qui n’aime rien tant que des aventures nouvelles en bonne compagnie. Tous pour un, un pour tous… au service de quelques-unes des plus belles pages du baroque italien.

Production Théâtre des Champs-Elysées

Video

Philippe Jaroussky, Emőke Baráth Cavalli