2019
2020
Calendrier
Calendrier

L’Orfeo

Claudio Monteverdi

Le mythe à l'origine de l'opéra moderne pour une favola in musica à l’origine de l’histoire de l’opéra moderne

Rolando Villazón
Rolando Villazón © Monika Hoefler

Distribution

Rolando Villazón Orfeo
Anne-Kathryn Olsen Eurydice
Luciana Mancini La Messagère
Céline Scheen Proserpine / La Musique
Benedetta Mazzucato L’Espérance / Une nymphe
Vincenzo Capezzuto Un berger
Aidan Coburn Un berger / L’écho / Un esprit
Zachary Wilder Un berger / Un esprit
John Taylor Ward Un berger / Un esprit / Caron
Dingle Yandell Un berger / Pluton / Un esprit
Benoît Arnould Un esprit / Apollon

Christina Pluhar direction
L’Arpeggiata

Opéra chanté en italien, surtitré en français et en anglais

Cette favola in musica est considérée comme le premier chef-d’œuvre dans l’histoire de l’opéra. Mais au-delà du palmarès, il faut avant tout y voir l’expression du génie dramatique propre à Monteverdi qui le tout premier sut allier le théâtre, la musique et le sentiment, un idéal vers lequel tendront tous les grands compositeurs d’opéra depuis, même les plus contemporains. Dans L’Orfeo, Monteverdi donne à la figure mythique du poète parti chercher sa bien-aimée aux enfers une incarnation prodigieusement humaine et incroyablement moderne. Dans une Florence encore pétrie par la Renaissance, Monteverdi invente une forme nouvelle avec toute la palette des moyens musicaux à sa disposition. La synthèse est éblouissante, avec des airs tour à tour chantés ou déclamés, des danses gorgées de musique, des ensembles bucoliques, de bouleversantes envolées chorales, sans oublier un orchestre tout entier au service du drame. Tout est dit par la Musique dès le prologue : « attirer les âmes des hommes vers les cieux ». Nous y sommes, grâce à Monteverdi.

Production Théâtre des Champs-Elysées